Dernières nouvelles d'Arts at CERN

 

Arts at CERN, l'un des projets culturels et créatifs financés par la Fondation CERN & Société, est un programme reconnu alliant art et science, qui encourage le dialogue entre artistes et physiciens.

Le programme a été créé dans le but d’offrir aux artistes de différentes disciplines un accès dans la durée à l'expertise scientifique et à la communauté du Laboratoire, en leur faisant bénéficier de résidences au CERN de durées variables. Après plusieurs années d'activités menées avec succès, Arts at CERN a élargi ses compétences aux commissions et aux expositions artistiques, un nouveau volet qui soutient les œuvres d'art et les expositions, fruits de résidences artistiques et scientifiques au Laboratoire.

Un exemple récent de ce nouveau volet est l'œuvre intitulée « Everything Happens Once » de Mariele Neudecker, commandée par la Fondation CERN & Société, avec le soutien généreux de la Fondation Didier et Martine Primat et son Fonds spécial Odonata.

Mariele Neudecker

Mariele Neudecker, photographed at her studio by Benjamin Jones

L'installation artistique sera présentée en première au Kumu, le musée d'art de Tallinn, en Estonie, lors de l'exposition Broken Symmetries, qui s'ouvrira le 29 octobre 2020. L'exposition rassemble 12 œuvres d'artistes internationaux qui explorent le langage complexe de la physique et des expériences conçues pour comprendre la nature et la matière. Elle montre les synergies entre les artistes et la communauté des scientifiques, des ingénieurs et du personnel du CERN. Les œuvres d'art exposées, qui couvrent un large éventail de pratiques artistiques, plongent dans des récits dont on peut suivre l’évolution jusqu'aux fondements primordiaux et philosophiques de la science. 

Avec « Everything Happens Once », Mariele Neudecker explore les interphases et les chevauchements entre les différentes dimensions de la physique, ainsi que les caractéristiques analogiques et numériques des expériences. L'artiste utilise dans son travail un large éventail de médias, notamment la sculpture, le film, la photographie et le son, pour étudier la formation et la diffusion dans l’histoire de constructions culturelles inspirées par le monde naturel et technologique, tout en explorant les notions de « sublime contemporain ». 

Son installation est composée de deux rails de 7 mètres de long fixés au mur, sur lesquels glissent deux écrans diffusant des images enregistrées avec le même processus de traçage que celui utilisé par l’expérience. Les écrans montrent les différentes réalités de l'expérience CLOUD, et le public est invité à admirer cet extraordinaire scénario technologique et à observer les rouages de l'expérience.

L'expérience CLOUD (Cosmics Leaving Outdoor Droplets) du CERN utilise une chambre à brouillard spéciale pour étudier le lien possible entre la formation des nuages et les rayons cosmiques galactiques, ces particules chargées qui bombardent l'atmosphère terrestre depuis l'espace. Depuis 2017, Mariele a rendu plusieurs fois visite à l'expérience pour discuter avec le groupe de chercheurs sous la direction de Jasper Kirkby. Lors de ces visites, l'artiste a pris différents clichés de trajectoires dans le hall d'expérimentation de l'expérience CLOUD afin de créer « Everything Happens Once ».

Pour en savoir plus, visiter le site web : https://arts.cern