Dorota Gaweda et Egle Kulbokaite remportent le prix de résidence Collide

Le duo polonais-lituanien, basé en Suisse, remporte le prix de résidence Collide 2022. Trois autres artistes ont reçu une mention honoraire.

photo
Extrait de la vidéo intitulée Mouthless Part II, de Dorota Gawęda et Eglė Kulbokaitė (Image: Dorota Gawęda and Eglė Kulbokaitė)

Le duo d'artistes, composé de la Polonaise Dorota Gawęda et de la Lituanienne Eglė Kulbokaitė, basé à Bâle, en Suisse, a remporté l'édition 2022 du prix de résidence Collide. Trois autres artistes ont reçu une mention honoraire.

Collide est le programme phare d’Arts at CERN, qui invite des artistes du monde entier et de tous horizons à soumettre des projets en vue d’une résidence de recherche reposant sur une interaction avec la communauté scientifique du CERN. Au total, 388 propositions de projets provenant de 75 pays différents ont été reçues cette année.

L'œuvre des artistes Dorota Gawęda et Eglė Kulbokaitė, qui travaillent ensemble depuis 2013, prend plusieurs formes : performance, installations, parfums, sculpture, vidéo et peinture, toutes ancrées dans la théorie et l'imaginaire féministes. Le duo a remporté le concours avec leur projet intitulé Gusla, qui s'inspire du folklore rural polonais.

En 2022, Dorota Gawęda et Eglė Kulbokaitė étendront leur collaboration au cours d'une résidence de deux mois au CERN, où elles travailleront aux côtés de scientifiques, d'ingénieurs et de membres du personnel du Laboratoire. Elles séjourneront ensuite un mois à Barcelone, et seront reçues au Hangar, un centre de recherche et de création artistiques, afin de s'entretenir avec des scientifiques locaux.

Les deux artistes sont profondément inspirées par la physique fondamentale, en particulier par la façon dont la physique quantique, par rapport aux organismes vivants, révèle « l'étrangeté » du monde. « Nous espérons qu'il sera possible, grâce à la physique quantique, de briser les modèles normatifs du comportement humain et de trouver de nouvelles manières de se connecter au monde naturel », explique le duo. S'appuyant sur des concepts de physique fondamentale et s'inspirant de rituels d'invocation d'Europe de l'Est, leur recherche évoque des mondes imaginaires.

Le jury a également attribué des mentions honoraires aux trois artistes suivants : Riar Rizaldi, cinéaste indonésien ; The Observatory Project, collectif néo-zélandais, et María Paz, artiste colombienne vivant à Barcelone. Ils pourront participer au programme des artistes invités d'Arts at CERN en passant un court séjour au Laboratoire afin de se confronter au monde de la recherche et à la communauté du CERN, et explorer de nouvelles idées à l’appui de leurs propositions de projet.

Le jury était composé des personnes suivantes : Mónica Bello, commissaire d'exposition et responsable d'Arts at CERN (Genève) ; Valentino Catricalà, commissaire d'exposition de la galerie SODA (Manchester) ; Lluis Nacenta, directeur du Hangar (Barcelone) ; Rosa Pera, commissaire d'exposition indépendante (Barcelone), et Helga Timko, physicienne spécialiste des accélérateurs au CERN (Genève).

Le concours Collide est organisé depuis 2019 avec l’Institut de cultura de Barcelona et la mairie de la ville, dans le cadre d'une collaboration de trois ans (2019–2021).


Collide est un projet de la Fondation CERN & Société, si vous croyez aussi à la puissance créative combinée de l'art et de la science pour explorer l'Univers et mieux le comprendre, aidez-nous à permettre à ce dialogue de se poursuivre.