Les podcasts Sparks du CERN explorent l'intelligence artificielle

Le CERN lance une nouvelle série de podcasts sur l'intelligence artificielle, préambule à la première édition de Sparks! le forum CERN générateur d'innovation, prévue en septembre, durant laquelle 30 experts de renom se réuniront au Laboratoire pour des discussions pluridisciplinaires de haut niveau visant à attiser l'innovation éthique.

En avant-goût du forum, ces podcasts proposent des débats entre experts. Imaginez ces débats comme des collisions dans le LHC. Mais au lieu de faire entrer en collision des protons, nous faisons s'affronter des informaticiens, des spécialistes en neurosciences, des philosophes, des physiciens et des psychologues ; et au lieu de créer de nouvelles particules, nous transformons le savoir de ces spécialistes en énergie créative, sorte d’aperçu du renouveau intellectuel qui nous attend en septembre.

Le premier épisode, intitulé « Brainy AI », verra s'affronter deux géants de l'intelligence artificielle : Stuart Russell, spécialiste de renom de l’apprentissage automatique, et Tomaso Poggio, l'un des fondateurs des neurosciences computationnelles. Nos invités mettent en parallèle cerveau humain et apprentissage approfondi, et s'expriment sans réserve sur la direction prise par la recherche sur l’intelligence artificielle. « Et si nous parvenions à nos fins ?, se demande Stuart Russel. L'intelligence artificielle a été un domaine si complexe pendant si longtemps que l'on a tendance à oublier de se poser la question. »

L'intelligence artificielle pour la science
Le deuxième épisode, intitulé « Quantum AI », poursuit sur cette lancée en opposant Vivienne Ming, entrepreneuse et spécialiste des neurosciences, et Maria Spiropulu, spécialiste de l’informatique quantique. Les deux femmes établissent un lien entre les deux révolutions en cours dans le domaine de l'informatique, et explorent les liens entre neurosciences et physique quantique. « Je trouve passionnant de constater que nos cerveaux et l'Univers cherchent à résoudre mathématiquement et de manière identique des problèmes similaires, explique Vivienne Ming, en particulier si vous êtes comme moi un peu dingue, et souhaitez construire des cyborgs et rendre la vue aux aveugles. »

Au total, six podcasts sont prévus, d’une demi-heure chacun. Deux s'intéressent de près à la recherche fondamentale menée au CERN. Dans le troisième épisode, intitulé « Creative AI », le physicien théoricien de renommée mondiale John Ellis s'entretient avec la chercheuse spécialiste de l’intelligence artificielle Anima Anandkuma sur la manière de concevoir et de déployer une intelligence artificielle créative. Ensuite, dans le quatrième épisode, intitulé « Experimental AI », nous vous invitons à écouter une conversation entre deux des scientifiques les plus pointus du CERN : Michael Doser, de l'Usine à antimatière, et Maurizio Pierini, de l'expérience CMS. Qu'il s'agisse d'élaborer une théorie, processus éminemment créatif, ou de réaliser des mesures expérimentales fiables, travail plus pratique, nos invités s'accordent à dire que l'intelligence artificielle est un outil irrésistiblement puissant pour la physique des particules, pour le présent comme pour le futur.

Le cinquième épisode, intitulé « Ethical AI », aborde ce que de nombreuses personnes considèrent comme étant le cœur de la question : comment concevoir une intelligence artificielle éthique ? Les analyses du philosophe S. Matthew Liao et de l'informaticienne Nyalleng Moorosi se concentrent sur les défis éthiques que pose l'intelligence artificielle dans le monde réel, des armes autonomes aux algorithmes utilisés au quotidien par des entreprises de taille moyenne. Quel que soit le sujet, les décisions prises grâce à l'apprentissage approfondi ne valent que ce que valent les données sur lesquelles elles reposent, et risquent d'être partiales et peu fiables. « Lorsque ces mêmes décisions étaient prises par des êtres humains, sensibilisés par leurs connaissances de l’histoire, elles étaient peut-être plus mitigées, explique Moorosi. Mais dès que l'on commence à les encoder, on commence également à encoder certains biais et à les perpétuer. »

Existe-t-il quelque chose que les êtres humains sont capables de faire, mais que l'intelligence artificielle est en principe incapable de faire ?

Daniel Kahneman

Enfin, dans le sixième et dernier épisode, intitulé « Fast and slow AI », Francesca Rossi, présidente élue de l'Association for the Advancement of Artificial Intelligence (AAAI), affronte Daniel Kahneman, lauréat du prix Nobel d'économie en 2002, qui est l'un des plus grands spécialistes de la psychologie cognitive. Dans cet épisode, nos invités s'inspirent des systèmes de pensée révolutionnaire de Kahneman pour récrire l'intelligence artificielle et débattre de la nature de la pensée proprement dite. « Il m'est vraiment difficile d'imaginer qu'il existe quoi que ce soit dans le domaine de l'intelligence qui exige une intervention humaine, explique Daniel Kahneman. Existe-t-il quelque chose que les êtres humains sont capables de faire, mais que l'intelligence artificielle est en principe incapable de faire ? »

L'intelligence artificielle transforme notre monde, et personne ne sait avec certitude ce que l'avenir nous réserve. Abha Eli Phoboo et moi-même vous invitons à nous rejoindre pour partir à la rencontre des spécialistes de ce domaine en rapide évolution qui ont accepté de partager leur savoir avec nous, dans un esprit de collaboration ouverte, d'innovation éthique et d'inlassable curiosité, dans la plus pure tradition cernoise.


Sparks! est un événement grand public du CERN organisé dans le cadre du programme CERN & Société, dont les activités ne sont possibles que grâce au soutien de partenaires, notamment Rolex, qui collabore depuis longtemps avec l'Organisation. L'édition 2020-2021 du forum est également soutenu par Edmond de Rothschild et la Fondation Didier et Martine Primat.