National Teacher Programmes Manager: le meilleur travail qui soit!

Spanish Language Teacher Programme
Spanish Language Teacher Programme, 2017

Notre nouvelle série d'articles (« Mener un projet ») a pour objectif de vous faire connaître les activités variées menées sous l'égide de la Fondation CERN & Société en vous présentant le point de vue des responsables de ces projets. Dans ce premier épisode, nous faisons la connaissance de Jeff Weiner, responsable des programmes du CERN destinés aux enseignants.

Pouvez-vous décrire brièvement les programmes?

Chaque semaine, ou presque, un groupe d'enseignants d'un pays ou d'une région linguistique donné vient au CERN pour bénéficier d'un de nos programmes, d'une durée d'environ une semaine. Ces groupes peuvent compter jusqu'à 48 personnes et nous organisons chaque année près de 35 programmes, qui touchent donc au total plus de 1 000 enseignants par an !

Comment l'idée des programmes nationaux destinés aux enseignants est-elle née?

Ces programmes du CERN ont été créés en 1998. L'idée était de lancer des initiatives en direction des enseignants : les inviter au CERN et leur montrer le travail qui s'y fait pour qu'ils puissent ensuite, dans l'idéal, diffuser ces connaissances auprès de leurs élèves. Le CERN reconnaissait ainsi que les enseignants sont, de loin, les partenaires les plus importants en matière de science : si nous n'interagissons pas avec eux, comment entrer en contact avec la prochaine génération de scientifiques, encore sur les bancs de l'école?

Quel but espérez-vous atteindre?

L'activité du CERN est perçue comme de la physique de pointe, de calibre mondial. Et c'est la réalité, bien évidemment! Mais l'inconvénient, c'est que les gens pensent que nos recherches scientifiques sont trop difficiles à comprendre et s'en désintéressent. Les enseignants qui suivent nos programmes sont très motivés, en raison de leur intérêt personnel pour ces questions ou parce que les programmes scolaires les abordent et qu'ils ne sentent pas très à l'aise avec certains sujets de physique. Notre objectif principal est donc de rendre accessibles à un public du secondaire ces questions de physique très ardues, à la pointe de la recherche. Ainsi, les enseignants pourront parler en connaissance de cause de ces questions à leurs élèves: c'est important pour l'avenir de la science!

Quel est le déroulement d'un programme?

Les programmes nationaux destinés aux enseignants existent sous leur forme actuelle depuis 2006, année où des sessions ont été mises en place pour les différents États membres. Ces programmes durent en général cinq à sept jours et  les enseignants peuvent ensuite récupérer de nombreuses ressources pour leurs étudiants, notamment des animations, des conférences et des vidéos. D'ailleurs, nous sommes en train de mettre au point des MOOC sur la physique des particules à destination des lycéens.

NTP
Greek Teacher Programme, 2016

Les programmes sont-ils ouverts à tous les professeurs de physique?

Nos programmes sont destinés aux professeurs des disciplines scientifiques. Bien entendu, ils s'adressent principalement aux professeurs de physique mais, étant donné que l'enseignement est organisé différemment d'un pays à l'autre, nous accueillons également des professeurs dont la matière est définie de façon plus large, et l'âge des élèves doit être compris entre 14 et 18 ans. Ces critères ne sont pas une règle absolue mais nos ressources sont conçues pour des élèves jeunes, qui reçoivent un enseignement d'un certain niveau en physique.

Comment faire pour participer à un programme?

Quand un programme national est prévu, nous l'annonçons sur notre site web. Il y a en général un processus de candidature, expliqué lui aussi sur le site. Tous nos programmes font habituellement le plein. C'est pourquoi nous avons également un processus de sélection, au cours duquel nous vérifions que les critères sont remplis et nous examinons la lettre de motivation jointe à la candidature. Le choix est très difficile puisque nous avons peu de places et que nous recevons beaucoup d'excellentes candidatures!

Comment sont financés les programmes nationaux destinés aux enseignants?

Ces programmes se déroulent entièrement sur place. Les enseignants résident dans l'hôtel du CERN, sur le domaine. Ils prennent en charge eux-mêmes ce qui concerne les repas et le déplacement pour se rendre au CERN. Mais pour certains pays, tels que l'Espagne, l'Italie et la Grèce, grâce à notre fructueuse collaboration avec la Fondation CERN & Société, nous sommes en mesure de financer entièrement, pour tous les enseignants, les frais de voyage, de séjour en hôtel et de repas. Ce n'est possible que grâce à la générosité des donateurs qui, par leur aide financière, nous permettent d'entrer en contact avec la prochaine génération de scientifiques!

Quel est le point fort de ces programmes?

Ces programmes sont très intensifs. Les enseignants suivent des cours, font des visites, participent à des ateliers, à des manifestations et même à des activités de groupe leur permettant de nouer des liens avec les autres enseignants. Très vite, nous avons appris que, si nous voulions que les programmes aient un impact maximal, il fallait que les enseignants se trouvent dans une ambiance détendue, qui leur permet de discuter entre eux de manière inforrmelle des contenus. Ils peuvent ainsi revenir sur ce qu'ils ont appris. Le temps libre dont les enseignants disposent le soir et les animations diverses (la chasse au trésor à Genève, suivie du dîner officiel, ou encore la soirée fondue dans la semaine) font merveille pour créer une ambiance conviviale.

Quel impact ont eu ces programmes depuis leur création?

Chaque année, plus de 1 000 enseignants viennent au CERN dans le cadre de ces programmes. Donc, depuis le lancement de ces programmes en 1998, nous avons formé environ 13 000 enseignants. Mais il y a autre chose, qu'on appelle « l'effet CERN ». C'est très difficile à expliquer mais, une fois que les enseignants ont suivi un programme ici, ils retournent dans leur pays et, souvent, reviennent au CERN avec leurs élèves pour leur montrer le travail qu'on y fait et les recherches extraordinaires qui y sont menées. Ainsi, les étudiants découvrent le CERN personnellement et, ça, c'est un résultat qui dépasse nos espérances!

Jeff Weiner
Jeff Wiener, CERN  Teacher Programmes Manager

Parlez-nous de vous et de votre rôle de responsable de projet.

J'ai débuté ma carrière en enseignant la physique en Autriche pendant deux ans. Puis, il y a neuf ans, j'ai effectué un contrat très court au CERN. Depuis, j'ai eu la chance de faire mon doctorat au CERN, puis j'ai enchaîné sur un post-doctorat. À présent, je suis chercheur titulaire au CERN. J'ai une équipe formidable qui m'aide à gérer les programmes à destination des enseignants.

J'adore cette fonction! Au début de chaque programme, les enseignants arrivent le dimanche et c'est moi qui les accueille. Les enseignants sont très contents de venir au CERN. Pour la plupart d'entre eux, c'est un rêve qui se réalise. Ils me donnent énormément d'amour et d'affection. (Bon, c'est peut-être dû au fait que je les accueille avec un chariot plein de bonnes choses à manger et de la bière et du vin !) Mais le plus merveilleux, c'est que, aidé par notre réseau exceptionnel de collègues, je contribue à la formation d'un millier d'enseignants chaque année et, ainsi, à l'amélioration des connaissances scientifiques des futures générations pour qu'elles puissent, un jour, être à l'avant-garde de la production de savoir dans le monde.